Accessoires, Beauty & Style, Bonnes adresses, Créateurs, Paris, People, Rencontres, Wedding

Paulette à Bicyclette : bijoux éthiques

20 janvier 2016

Paulette à Bicyclette : bijoux éthiques

J’ai d’abord été attirée par le nom : mais qui est donc cette Paulette à Bicyclette ? Tiens, il s’agit d’une créatrice de bijoux, Hélène Grassin de son vrai nom. J’ai vite été conquise par les bijoux eux-mêmes, fins, délicats, poétiques. Les alliances et les bagues de fiançailles sont magnifiques. Et puis, cerise sur le gâteau, la marque propose des bijoux éthiques et équitables : métaux issus de mines Fairmined et pierres précieuses « conflict free » et « ethically sourced ». Il n’en fallait pas plus pour titiller ma curiosité et me donner envie d’en découvrir un peu plus sur cette jolie marque qui semble décidément avoir tout bon. Je vous parlais d’ailleurs dans mon article bilan 2015 + projets 2016 de mon envie de (vous faire) rencontrer plus de créateurs. Hélène, alias Paulette, m’a très gentiment accueillie dans son atelier-showroom et m’a accordé une interview. Je vous laisse sans plus tarder découvrir ses réponses ainsi que les photos que j’ai prises ce jour-là !

Hélène Grassin, Paulette à Bicyclette

Pouvez-vous nous parler un peu des débuts de l’aventure Paulette à Bicyclette ?

J’ai créé Paulette à Bicyclette début 2007. J’ai commencé en réalisant des bijoux haute-fantaisie pour les mariées, avec des perles de culture et de l’argent. J’étais dans une structure coopérative et j’avais le statut de salariée-entrepreneure. En 2010, j’ai lancé ma première collection de joaillerie éthique, avec de l’or recyclé. En avril 2014, j’ai quitté la coopérative pour vraiment monter ma société.

IMG_1644

IMG_1651

Pourquoi est-ce si important pour vous de créer des bijoux éthiques ?

Pour moi ce n’était pas un choix, c’était une obligation morale. Il était hors de question de transiger et que mon travail cautionne des dommages environnementaux et humains. J’aurais pu lancer ma collection de joaillerie plus tôt mais je voulais attendre d’avoir toutes les pistes pour que mon métal ne cautionne pas la destruction de l’environnement et l’exploitation des mineurs.

Création d'une alliance

Alliance en cours de création

Avec quels organismes travaillez-vous ?

En 2010, j’ai donc commencé avec des métaux précieux recyclés et j’ai découvert le label Fairmined en 2011. C’est un label qui a été créé par l’ONG colombienne Alliance pour une Mine Responsable (ARM – Alliance for Responsible Mining). Ce label garantit que, dans les mines certifiées Fairmined, aucun enfant ne travaille, les hommes et les femmes ont le même salaire, les galeries sont sécurisées, les polluants comme le cyanure et le mercure sont retraités en circuit fermé, les mineurs ont un revenu minimum décent garanti, ont accès aux soins, à une caisse de retraite… Les mineurs sont organisés en coopératives et ils sont donc indépendants. Pour résumer, l’or est extrait dans le respect des droits de l’homme et de l’environnement.

IMG_1658

IMG_1654

Pouvez-vous nous parler plus précisément de vos produits ?

Notre coeur de métier ce sont les alliances et les bagues de fiançailles. Mais il y a aussi des gens qui ne se marient pas et qui ont envie de porter des bijoux éthiques et équitables, en accord avec leurs valeurs. Nous développons actuellement une gamme de bijoux pour tous les jours. Ce qui m’inspire, ce sont les textures de la nature, comme dans la collection Végétale, qui rappelle les écorces des arbres, l’empreinte des feuilles, etc. La collection minérale est née de ma fascination pour les reliefs sur les pierres, les cailloux, les rochers…

Boucles d'oreilles

Bracelets

Bracelets

À quoi ressemble votre clientèle, quels types de mariés achètent chez Paulette à Bicyclette ?

Nos client ont tous les âges et j’aime bien ça ! Nous avons bien sûr des clients parisiens, mais pas que. Il y a aussi des gens qui viennent du Sud de la France, de l’Est, mais aussi des pays frontaliers. D’autres clients viennent de beaucoup plus loin et profitent d’un passage à Paris pour venir nous voir.

Tous les clients viennent-ils en boutique ?

Non, il y a des gens que nous n’avons jamais vus et qui portent des alliances Paulette à Bicyclette. Les clients peuvent commander un baguier sur le site pour mesurer tranquillement chez eux sur leur canapé.

Bagues Paulette à Bicyclette

Alliances Paulette à Bicyclette

D’où vient le nom « Paulette à Bicyclette » ?

Je n’avais pas envie de m’appeler Perle d’Or ou Bijoux Forever… Je voulais un nom décalé. À l’époque je faisais beaucoup de vélo et on est ici dans le quartier de Belleville-Ménilmontant donc c’était aussi un clin d’oeil à la chanson d’Yves Montand, « À bicyclette ». Et Paulette, c’était un surnom hérité des années fac, un nom de mamie, et ma foi, ça a été bienvenu ! Les gens m’appellent souvent comme ça maintenant.

Boutique

Bagues Paulette à Bicyclette

Nous avons parlé de l’or tout l’heure, pouvez-vous nous en dire un peu plus sur les autres matériaux et sur les pierres que vous utilisez ?

L’argent équitable vient des mêmes mines Fairmined que l’or. En ce qui concerne les pierres, je travaille de préférence avec la moissanite, qui est une pierre de haute technologie, encore plus brillante que le diamant, fabriquée en laboratoire aux Etats-Unis. Au moins, sur le respect des droits humains et de l’environnement on a toutes les garanties possibles. À l’heure actuelle le diamant 100% équitable n’existe pas encore. Il y a vraiment de bonnes initiatives faites en ce sens mais la garantie 100% n’existe pas. Nous avons aussi avec des saphirs équitables bleus, roses et blancs, venant du Sri Lanka.

Bagues Paulette à Bicyclette

Combien de personnes travaillent avec vous ?

L’équipe Paulette à Bicyclette a bien grandi et nous sommes une bonne dizaine maintenant. Il y a une partie de l’équipe en administratif et une autre partie à la fabrication.

Vous envisagez de grossir encore ?

Oui, « grow with the flow » ! J’aime bien notre quartier, pour l’heure nous sommes bien là mais nous devrons peut-être le quitter un jour pour nous agrandir.

Dans 10 ans, comment voyez-vous Paulette à Bicyclette ?

Dans 10 ans ? Hmm… J’ai gagné le prix de l’ntrepreneur responsable 2015 et je suis accompagnée par une dream team d’expertes du réseau PWN (Professional Women’s Network). Les perspectives qui s’ouvrent sont tellement vastes et larges ! Nous étudions différents scénarios possibles, c’est vraiment très ouvert. Je suis prête à accompagner et porter la croissance de mon entreprise. Créer des emplois c’est une grande satisfaction pour moi.

Boutique

Paulette à Bicyclette

2 Place du Guignier
75020 Paris
(Métro Jourdain)

Sur rendez-vous uniquement

Téléphone : 09 81 03 66 67
E-mail : pauletteabicyclette@gmail.com

Site internet
Page Facebook

À vous la parole !

Que pensez-vous des bijoux Paulette à Bicyclette et de cet engagement éthique ?
L’interview vous a-t-elle plu ?

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Leslie - Tache de Rousseur 20 janvier 2016 at 10:17

    Super interview ! Justement je me posais la question « Le jour où je me marierai où acheter les alliances et la bague de fiancailles puisque je ne veux en aucun cas subventionner les horreurs des mines d’or et de diamant ? » J’ai donc ma réponse :)

    • Reply Les Jolis Mondes 21 janvier 2016 at 11:12

      Merci pour ton commentaire Leslie ! Je suis ravie de d’avoir fait découvrir cette jolie marque éthique :)

  • Reply Julia 21 janvier 2016 at 20:21

    Très cool l’interview et j’aime beaucoup les bijoux. C’est une très bonne idée de faire des bijoux éthiques et respectueux (surtout dans le monde actuel) et en plus ils sont beaux donc que demander de plus ! Merci de nous faire découvrir des marques au top :)

    • Reply Les Jolis Mondes 25 janvier 2016 at 11:26

      Oui, c’est une super initiative ! Un grand merci pour ton commentaire :)

    Leave a Reply