Les belles robes, Wedding

Ma robe Laure de Sagazan

1 janvier 2015

Ma robe Laure de Sagazan

© Take a breath photography

Vous la connaissez sûrement déjà car sa réputation n’est plus à faire mais j’aimerais vous en dire un peu plus sur la créatrice Laure de Sagazan, à qui j’ai confié la confection de ma robe de mariée (voir ci-dessus !), mais aussi sur son bel atelier parisien et sur le processus de création de ma robe.

Laure de Sagazan a lancé sa marque en 2011, après avoir travaillé comme styliste chez ba&sh. Depuis ses débuts, elle insuffle un vent de fraîcheur dans l’univers du mariage avec ses créations subtiles, poétiques et élégantes, au charme un brin rétro. Les robes sont 100% made in Paris : elles sont toutes confectionnées dans son atelier au 102, rue du Faubourg Poissonnière, dans le 10ème arrondissement. Les matières utilisées, comme la dentelle de calais, le crêpe georgette ou la mousseline de soie, sont toujours superbes et choisies avec soin. Voici quelques magnifiques photos des deux dernières collections (2014 et 2015), prises par le très talentueux Laurent Nivalle :

Laure de Sagazan Robe Mallarmé © Laurent Nivalle

Laure de Sagazan

Laure de Sagazan robe Duras © Laurent Nivalle

Laure de Sagazan Top Coppola & Jupe Desplechin © Laurent Nivalle

© Photographies : Laurent Nivalle

Incroyable, non ? Je ne me lasse pas de regarder ces photos et je trouve chaque robe sublime. Ces coupes, cette légèreté, ces dos…

Obtenir un rendez-vous chez Laure de Sagazan n’a pas été une mince affaire. D’autant que j’ai mis un petit moment à me décider car le prix des robes était bien plus élevé que le budget que je m’étais fixé : il faut compter entre 2600 et 3000 € pour un ensemble top + jupe ou une robe longue (gloups !). Mais après quelques essayages franchement peu convaincants dans deux enseignes spécialisées (où les modèles coûtaient en général entre 1000 et 2000€), j’ai finalement craqué. Seulement voilà : il n’y avait plus de place pour un premier rendez-vous (nous étions alors en novembre, environ 8 mois avant mon mariage). On m’a mise sur liste d’attente. Deux semaines plus tard : aucune nouvelle. J’ai donc rappelé, insisté sur mon amour inconditionnel pour les créations et affirmé que j’étais quasi-sûre de faire faire ma robe chez eux si j’obtenais un rendez-vous. Et là, miracle : on m’a rappelée le lendemain pour me proposer la place d’une personne qui s’était désistée : yessss ! Morale de l’anecdote : si vous voulez que votre robe soit faite par une créatrice très demandée, il faut vraiment vous y prendre très à l’avance pour mettre toutes les chances de votre côté…

Le premier rendez-vous a eu lieu en compagnie de ma soeur dans l’ancien atelier de la marque, au 7 Cité Hittorf, dans le 10ème arrondissement également. Même si le lieu avait moins de charme que la nouvelle maison de la marque, je m’y suis tout de suite sentie bien accueillie et les robes, une fois portées, m’ont tout de suite plu. J’ai choisi la robe Mallarmé, mon coup de coeur de la collection 2014.

Laure de Sagazan robe Mallarmé

© Laurent Nivalle

Le second rendez-vous a cette fois eu lieu dans le nouvel atelier, rue du faubourg poissonnière, au fond d’une petite cour. Il est vraiment magnifique, avec son grand escalier en bois et ses deux grands étages (accueil et essayages au rez-de-chaussée, couturières au premier étage, sous les toits. Vous pouvez voir quelques photos de l’atelier sur le site de Laure de Sagazan). La décoration est sobre et élégante, à l’image des robes de la créatrice. De jolis objets anciens attirent le regard ici et là.

Lors de ce second rendez-vous, j’ai demandé s’il était tout de même possible d’effectuer quelques changements pour vraiment m’approprier la robe. J’ai bien réfléchi aux modifications avec Charlotte, la couturière qui s’est occupée de moi tout au long du processus de création. Elle a vraiment été super du début à la fin. Nous avons convenu ensemble de trois changements : les manches en dentelle allaient être allongées pour tomber juste sous le coude, un col en V allait remplacer le col rond, et enfin la bande de dentelle horizontale qui à mon sens coupait un peu le tombé de la robe (placée juste sous le genou si je me rappelle bien) allait être déplacée tout en bas. Charlotte a pris mes mesures ce jour-là, puis il m’a fallu patienter deux mois avant de voir le premier résultat, une sorte de fausse robe en toile de coton : cet essayage permet de vérifier les mesures et de faire quelques ajustements avant de couper dans les vrais tissus. Un mois plus tard, je me rendais au premier essayage de la robe dans les vraies matières (waouh !) et deux autres essayages plus tard (eh oui, c’est vraiment du sur-mesure !), je repartais avec une magnifique création, un modèle unique, qui s’inspirait de la robe Mallarmé mais avait été modifié juste pour moi.

Alors oui, ce travail minutieux et sur-mesure a un prix, et il faut pouvoir et vouloir le payer. C’est la robe d’une seule journée, comme on le rappelle souvent (quoiqu’avec les ensembles top + jupe, il devient de plus en plus facile de reporter sa « robe » de mariée), mais je n’ai pas regretté mon choix une seule seconde ! Le seul regret que j’ai eu est de ne pas avoir rencontré Laure de Sagazan, dont j’aime tant le travail. Je l’ai seulement croisée rapidement lors d’un rendez-vous. En tout cas toutes les personnes que j’ai rencontrées à l’atelier sont adorables, on s’y sent bien, privilégiée.

Voici quelques photos supplémentaires de ma robe, prises par notre super photographe Noémie, de Take a breath photography :

Ma robe Laure de Sagazan, Les Jolis Mondes © Take a breath photography

Ma robe Laure de Sagazan

Ma robe Laure de Sagazan

Ma robe Laure de Sagazan, Les Jolis Mondes © Take a breath photography

Ma robe Laure de Sagazan

Ma robe Laure de Sagazan, Les Jolis Mondes © Take a breath photography

Ma robe Laure de Sagazan, Les Jolis Mondes © Take a breath photography

Ma robe Laure de Sagazan, Les Jolis Mondes © Take a breath photography

© Take a breath photography

Quelques informations générales :

Atelier / Showroom Laure de Sagazan : 102, rue du Faubourg Poissonnière, 75010 Paris (M7 Poissonnière)
Horaires : du lundi au vendredi, de 9h30 à 18h30
Contact : 01.53.16.46.31 (rendez-vous par téléphone uniquement) – contact@lauredesagazan.fr
Tarifs : entre 2600 et 3000 € pour un ensemble top + jupe longue ou une robe longue (la créatrice propose également des robes courtes pour mariage civil : entre 850 et 980 €)
Site internethttp://www.lauredesagazan.fr

 

À vous la parole !

Est-ce que l’article vous a plu ?
Quelle est la robe de vos rêves ? Qui est votre créateur/créatrice préféré(e) ?
Avez-vous des expériences de ce type à partager ? Des conseils à donner ?

You Might Also Like

15 Comments

  • Reply Lisa 4 janvier 2015 at 21:43

    C’est très joli et feminine les designs et ta robe était superbe. J’ai des collègues qui vont se marier cette année et elles ont eu le même experiences avec Rime Arodaky. C’est à peu près le même prix, c’est super difficile d’avoir un rendez-vous. Mais c’est comme ça pour avoir quelque chose sur mesure je pense.

    • Reply Les Jolis Mondes 6 janvier 2015 at 12:44

      Merci beaucoup Lisa ! Oui, je crois aussi que les expériences sont similaires chez d’autres créatrices. Il faut vraiment s’y prendre à l’avance et persévérer…

  • Reply JeanneRld 6 janvier 2015 at 19:39

    Cette robe est tout simplement sublime, elle me laisse sans voix !

  • Reply Victoria's Tea Time 11 janvier 2015 at 19:33

    Je pourrais écrire un roman sur ce billet je crois.
    L’histoire est très touchante, en effet la persévération paie; ta robe est superbe et semble bien te mettre en valeur :)
    Le site de photographie d’Emilie Iggioti m’avait permis de découvrir les créations de Laure de Sagazan sur une de ses mariées photographiées il y a deux ans je crois.
    La simplicité, les jeux de transparence et de dentelle m’avaient beaucoup plu à l’époque, et sur toi c’est tout aussi sublime. Je suis loin de me marier mais je ne refuserai pas une de ses robes le jour venu.
    Les photos de ton mariage sont très jolies aussi.

    • Reply Les Jolis Mondes 11 janvier 2015 at 20:56

      Oh, merci Victoria ! C’est super gentil, ça me fait très très plaisir.
      Je vais bientôt poster d’autres photos de notre mariage ;) Stay tuned !

      • Reply Victoria's Tea Time 12 janvier 2015 at 00:08

        Ahh chouette alors ! ;)
        Ma curiosité avait envie de te demander de poster quelques photos des détails et du lieux, mais je sais que c’est sacré et secret pour certaines personnes donc bon tant mieux, j’attends ça avec impatience maintenant !

  • Reply Linda 20 janvier 2015 at 16:12

    Je ne dis pas ça juste pour te flatter mais ce qui vient de me frapper en parcourant tes photos, c’est que ta robe de mariée te va encore mieux que celle portée par le mannequin. Et les changements que tu as effectués sur le modèle initial soulignent merveilleusement ta silhouette.
    Ravie en tout cas de découvrir ton blog. A bientôt :)

    • Reply Les Jolis Mondes 20 janvier 2015 at 16:37

      Oh mais c’est trop gentil ça (♥ sourire jusqu’aux oreilles ♥) ! Ça me fait vraiment super plaisir.
      Un très grand MERCI pour ton commentaire Linda : you made my day :)
      PS : j’aime beaucoup votre blog d’ailleurs, un grand bravo à toutes les 2 !

  • Reply Bee 13 mars 2015 at 10:26

    Again – Love, love and love !
    This was the perfect dress !

    • Reply Les Jolis Mondes 13 mars 2015 at 14:21

      Thank you Bee ♥

  • Reply Marie 11 mai 2016 at 21:51

    Bonjour!
    J’ai découvert cette créatrice un peu par hasard et je suis vraiment (mais genre VRAIMENT) tombée amoureuse de ses modèles. Malheureusement mon budget robe n’est pas aussi élevé (mariage civil…) mais je ne désespère pas de trouver quelque chose d’approchant : ces décolletés-dos, mon Dieu…
    Justement j’ai une question un peu osée à ce propos : quel type de lingerie portais-tu en haut?
    Le résultat est top, on te sent à l’aise, ça sublime encore plus cette robe!

    • Reply Les Jolis Mondes 31 mai 2016 at 15:58

      Bonjour Marie !
      Je te réponds un peu tard, le mois de mai est passé à toute vitesse… Tout d’abord un immense merci pour ton adorable commentaire, il m’a fait super plaisir. Ensuite, pour répondre à ta question (un peu osée certes mais la lingerie est un sujet auquel pense toute future mariée je crois !), je portais un soutien-gorge adhésif de la marque Fashion Forms trouvé sur Asos. C’est Charlotte, la couturière qui m’a suivie, qui m’avait conseillé cette marque et tout s’est bien passé :) Par contre j’en avais acheté un premier pour les essayages, pour être sûre qu’il me convenait, et un second pour le mariage lui-même car j’avais peur que le premier ne colle plus aussi bien. C’est censé être réutilisable jusqu’à 25 fois mais je me méfiais. J’ai bien fait car je trouve que le soutien n’est plus tout à fait aussi bon dès la 2ème utilisation, même en respectant les consignes d’entretien…
      J’espère en tout cas que tu vas trouver une robe que tu aimes à un budget raisonnable ! J’ai eu beaucoup de chance de pouvoir me faire payer ma robe par mes parents et grands-parents, ça peut vite devenir un tel budget… Ceci dit si tu te vois porter une robe courte, les robes de mariage civil des créatrices sont souvent moins chères ! Celles de Laure de Sagazan coûtent par exemple entre 780 euros et 1050 euros (http://lesjolismondes.fr/blog-lifestyle/wedding/laure-de-sagazan-collection-civile-2016/). Quand te maries-tu ?
      A bientôt,
      Sarah

  • Reply Rose-Anne 3 mars 2017 at 12:36

    Bonjour,
    Ta robe de mariage est vraiment magnifique, le prix en témoigne !!
    Rose-Anne

    • Reply Les Jolis Mondes 3 mars 2017 at 16:22

      Bonjour Rose-Anne,
      Merci beaucoup ! Effectivement, ce type de création sur mesure a un prix, qu’on puisse/souhaite ou non le payer. Je comprends tout à fait qu’on puisse être réticent et je mesure encore aujourd’hui la chance que j’ai eu de pouvoir porter cette si belle robe, moi qui refusais pourtant un an plus tôt d’envisager ce type de folie !
      Bonne fin de journée,
      Sarah

    Leave a Reply